mardi, avril 28, 2009

Pourquoi?

Pourquoi Susan Boyle est-elle si populaire tout à coup? Elle chante pourtant merveilleusement bien comme beaucoup de chanteuses de ce monde. Des chanteuses à voix, c'est pas ce qui manque sur cette planète, alors pourquoi elle, plus qu'une autre tout d'un coup?
"Pourquoi, why?" - Francois " Lacombe" Truffaut, Rencontres du 3ième Type

lundi, avril 27, 2009

Le secret IX



Étrangetés de ce monde

Lors des galas au Québec, il est coutume chez certains artistes de chier sur du monde. Que ce soit des critiques, des policticiens ou dirigeants d'entreprises, aussitot qu'un artiste saute une coche sur scène, on peut voir sur nos écrans le politicien, le critique et le dirigeant d'entreprise en gros plan un peu mal à l'aise ayant l'air de se dire: "osti que j'aurais du rester chez nous..."
Hors, hier durant le gala TVA, oups, le gala Artiste plutot, quand Guy A a donné son appuis aux employés licenciés de SRC et les employés en lock out du Journal de Montréal, On a jamais vu la tête de PKP... Étrange...

Autre fait étrange de la soirée: Hier selon les rumeurs, LCN a donné le nom des gagnants "personnalités de l'année" soit Patrick Huart et Guylaine Tremblay, 10 minutes avant que l'on annonce les gagnants au Gala... étrange...

Il y a à peine une heure, TVA annoncait a son bulletin de nouvelles: Il y a pandémie de grippe porcine. A la SRC, à la même heure, on annoncait: On ne parle pas de Pandémie pour l'instant.
... Étrange...

Mais le plus étrange et le plus décourageant, Denis "doyouknowcelinedion" Lévesque a gagné un trophé...

jeudi, avril 16, 2009

Arnold & Willis : La vraie histoire, genre...

Antonio Salieri, dans le film Amadeus, disait de la musique de Mozart: Enlevez une seule note de son oeuvre et le morceau s'écroule.
Pour ceux qui ont connu le sitcom Different Strokes dans les années 70, voyez comment l'intro du sitcom devient tout a coup tres troublant quand on en change la musique au grand complet! L'intro d'origine est ici

lundi, avril 13, 2009

La Semaine Sainte, (coda)

Il y a 2000 ans, la légende veut qu’un homme trouva la mort aux mains des romains et quelques exaltés religieux et qu’il ressuscita 3 jours plus tard. Depuis, plusieurs affirment l’avoir vu, certains présidents causent avec lui à tous les jours. D’autres voient sa mère faire danser le soleil à Fatima. Bref, depuis 2000 ans cet homme, ce sauveur serait toujours parmi nous. Il serait mort pour nos pêchés. On dit de lui qu’il est amour vérité et paix.

Il y 1 an, la réalité a voulu que mon ex s’enlève la vie dans son garage chez elle. Je vous en ai déjà parlé ici. Depuis, personne ne l’a revue. Plusieurs continuent de lui parler sans réponses. Il m’arrive de revoir sa mère qui a perdu l’envie de danser. Bref il y a un an, elle ne fut pas sauvée et n’est plus parmi nous. Elle est morte en commettant un grand pêché : elle s’est enlevée la vie. Elle était entourée d’amour, mais elle gardait pour elle une véritable souffrance et elle repose maintenant en paix.
Je ne pouvais m’empêcher de dresser un parallèle entre les deux. Surtout cette année ou Pâque tombe en même temps que l’anniversaire de sa mort il y a un an. Pourquoi le parallèle ? Parce que je ne peux m’empêcher de penser a ce que représente le message d’amour et d’espoir de la religion catholique et la vie tragique de mon ex. Si dieu est amour et qu’il veut notre bien, comment a-t-il pu permettre à une jeune fille de subir l’abus, l’inceste, le viol, l’adoption, violence conjugale physique et psychologique qui la conduiront finalement vers le suicide? Comment.. ? Pourquoi.. ?

Lors de la cérémonie religieuse, la sœur de mon ex m’a demandé si je voulais bien m’occuper du volet musique pendant le discours du prêtre. J’ai accepté, c’était la moindre des choses. Pendant le discours, j’écoutais les paroles du prêtre et je me disais que jamais Sophie aurait gobé ces histoires de royaumes des cieux et tous ces contes de fées. A chaque pause du curé, je faisais jouer un extrait de musique qui venait du Ipod de Sophie. Une chanson de Pink, une balade rock, une autre chanson de Pink. Pendant ce temps je me disais : « quel dommage, ce n’est sûrement pas le genre de discours religieux qu’elle aurait voulu, elle ne croyait pas. » Puis le prêtre termina son discours et me fit signe de mettre le dernier extrait de musique et j'ai reconnu la voix du « Seigneur des ténèbres », Ozzy… Et je me suis alors dit : Voilà qui est plus approprié. Même si le choix de la musique avait été fait pas sa sœur et que tout cela n’était qu’une coïncidence, je me suis dit que Sophie aurait trouvé ça drôle. C’était son genre d’humour. Là, à la toute fin, elle me fit sourire…pour la dernière fois.

dimanche, avril 12, 2009

La Semaine Sainte, (4ième et dernière partie)



La vérité, c’est que je suis incapable d’accorder de la crédibilité à la religion catholique… ou tout autre religion. Honnêtement, si on s’arrête pour y réfléchir sérieusement, comment peut on croire à tout ça ? Certains me diront : « 90% de la planète croit en une divinité quelconque ! Est-ce que ces 90% est complètement dans le champ et fait fausse route? »
Pourquoi pas ? Pourquoi ça serait si dure de croire que 90% de la population mondiale est dans le champ? Pourquoi le peuple Egyptien et sa religion était-il dans le droit chemin pendant des siècles pour ensuite se ramasser dans le champ ? Pourquoi est-ce si difficile pour un être humain de réaliser ou même de concevoir que la vie n’a pas besoin de divinité pour faire son chemin ? Est-ce que parce que 90% de la population croit dans un conte de fée que ce conte de fée devient donc réalité ? Plus de gens y croient, donc c’est vrai ? McDonald’s est fier d’avoir vendu plus de 1 milliard de hamburgers dans le monde. Personne n ‘en a vendu autant qu’eux. Seriez-vous prêt à dire que se sont donc les meilleurs hamburgers qui soient ? Que sur le plan nutritif c’est ce qui se fait de mieux ? Non ! ? Pourtant il s’en est vendu plus d’un milliard !
C’est quoi la différence avec Rael ? L’histoire de Rael est tout à fait incroyable : L’humanité crée en laboratoire par des extra-terrestres, Rael a souper chez zaché, chez zaché soupa Rael avec Jesus, Moise, Boudha, Mahomet, lipi le lion et son compagnon..name it ! Du coté du christianisme on a, un mort qui revient à la vie au bout de 3 jours, une mer qui s’ouvre en deux, un buisson en feu qui parle, un serpent qui parle… il manque juste le docteur Dolittle !
On est prêt à dire que Rael est un capoté avec ses histoires et pourtant on ne se questionne pas sur une vierge qui accouche…

Prenez le temps. 5 minutes, pas plus et pensez-y. Vous allez voir ça donne le vertige. Mais laissez le vertige passer, il n’y a aucun danger. Une fois que le vertige est passé, cherchez, questionnez, allez-y de façon objective, Vous allez voir, vous ne serez pas foudroyé et aucun buisson ardent ne viendra vous faire des reproches face à votre cheminement. Envisagez les possibilités et restez sereins. La réalité sans artifices est tout à fait extraordinaire.

vendredi, avril 10, 2009

La semaine Sainte, (3ième partie)

Le CEGEP… c’est tellement flou cette période de 3 ans. C’est comme si au début du CEGEP, je mourus pour ensuite réssuciter 3 ans plus tard. Pas à cause de la drogue et la bière, après tout j’allais au CEGEP du Vieux, mais à cause que c’était plate le CEGEP. A part les rares cours de socio et de philo et histoires. C’est dans ces cours que je me suis rendu compte que certains enseignements de Jésus ressemblaient énormément a ceux de Bouddha. Ben coudonc, Jésus prends des trucs d’ailleurs mais surtout, d’une religion qui ne croit pas en un dieu unique ! C’est aussi a cette même époque que le personnage de Jésus me paraît de plus en plus humain et de moins en moins divin. Je réalise aussi que son message d’amour et de paix, message qui est à la base de son enseignement, n’a pas besoin du flafla mystique et religieux. A mes yeux, le personnage de Jésus demeure un grand penseur de son temps un peu comme l’a été Socrate quelques siècles avant lui. Je me suis même demandé si, comme Socrate, Jésus questionnait lui aussi l’existence de dieu ?
Il faudra attendre St-Paul, bien après la mort de Jésus, pour encombrer Jésus du divin et des légendes païennes « updatés » au goût du jour pour que le peuple accepte le « fils de dieu. Trouvant cette idée géniale, les différentes reformes de l’église du 4ieme siècle au 7ieme siècle en profiteront pour donner à Jésus tout ce qu’il a de besoin pour être le fils de dieu. Les légendes sumériennes, égyptiennes, grecs et même hébreux ! (souvenez-vous du massacre des nouveaux nés a la naissance de Moise) seront recyclées pour la cause. Durant les siècles suivant, la chrétienté va recycler tout ce qu’elle peut « pour la gloire du dieu vivant »…

Avec l’université, les voyages et mon ouverture sur le monde, j’ai continué questionné la religion catholique et de plus en plus les autres religions que je découvrais. Mon cours d’histoire du moyen age fut un des meilleures cours que j’ai eu et le prof, un grand expert dans la matière. Les croisades au nom du Christ, l’inquisition, les sorcières brûlées, les papes et leurs maîtresses, bref, une maudite belle période, on peut être fier ! Et aujourd’hui on reproche aux musulmans exaltés d’être barbares ? Ils en sont au point ou nous étions il y a 500 ans. Ils sont au peak, comme le catholicisme l’a été il y a 500 ans. Sauf que les fous de Allah à la mentalité moyenne âgeuse, ont les moyens technologiques d’aujourd’hui ! C’est très rassurant.

Mais en tant que catholique, sommes-nous vraiment sortis du moyen age ? Le pape a bien décidé de mettre les livres de Harry Potter à l’index. Dans certaines parties du monde, on brûle les livres de Harry Potter. Durant l’inquisition, la SAINTE inquisition, des centaines de milliers de femmes ont été accusées de sorcellerie et brûlées sur les bûchers d’europe. L’église a beaucoup plus tard avoué que cette époque sombre avait été menée par la peur et l’hystérie et s’en excusait profondément. Mais nous voilà en 2009 et cette même église condamne les livres de Harry Potter ? L’auteur du petit Harry n’a pas été brûlée. Mais ses livres, oui. L’église continue-t-elle de croire aux sorcières… en 2009 ? Et si oui, Que valent ses excuses sur l’inquisition ?

Plus près de nous et de notre époque.
Il y a un peu plus de 60 ans, la grand-mère de mon ami recevait la visite du médecin. Ce dernier lui dit que l’accouchement de son 10ieme enfant avait été difficile et que l’accouchement d’un 11ieme pourrait la tuer. Il lui suggère donc de prendre des contraceptifs. La grand-mère, comme toute bonne catholique, décide d’en parler au prêtre de la paroisse. Apres tout, le prêtre, c’est le représentant de dieu dans le village et qui mieux que dieu pour dire ce qui est bon ou mal ? Car ça semble évident a la grand-mère : un condom, ca empeche d’avoir des enfants donc c’est mal. Faire l’amour pour le plaisir. C’est mal, c’est pas ce que dieu veut. Le prêtre, dans sa grande sagesse lui interdit de porter un condom ! C’est mal, ce n’est pas ce que dieu a voulu pour elle ! Quelques semaines plus tard, Mère Grand tombe encore une fois enceinte. Et que se passa-t-il lors de l’accouchement ? OUI MIRACLE, UN VRAI MIRACLE MES AMIS. C’est des farces… elle est morte… comme le médecin lui avait dit. Mais c’est pas grave, c’est ce que dieu avait voulu, n’est ce pas ? Dieu a voulu que les 11 enfants se retrouvent sans mère avec un père qui ne sait déjà pas quoi faire avec 1, alors imaginez 11 ! Le bonhomme, trouve 2 autres jobs, travaille comme un malade pendant 2 ans, tombe malade et pète au fret 2 ans après la mort de sa femme. Des 11 enfants, les plus vieux terminent l’école et vont faire leur vie, les autres qui restent se retrouvent éparpillés partout dans la famille. Certain aboutissent chez des oncles et tantes qu’ils n’ont jamais connus et certains tombent sur des oncles aux mains un peu trop baladeuses. Et CA, mes amis, selon le prêtre de la famille, c’est la volonté de dieu.

En 2001, mon beau-frère est victime d’un accident de moto. Il laisse dans le deuil ma belle-sœur et ses 2 enfants de 4 ans et 2 ans. Ma belle-sœur est inconsolable a l’église. Elle demande porquoi, pourquoi… Le prêtre vient la consoler. Elle lui demande à lui aussi : Pourquoi ? Et le prêtre répond : « Jésus aimait tellement ton mari, qu’il voulait l’avoir pres de lui » Ben oui toé, Jésus, y’est cool de même !
« Viens avec moi mon chum, laisses tes 2 enfants pis ta femme, tes parents, tous ceux que t’aimes et viens avec moi jouer de la harpe sur un nuage ! tu vas voir mon gars, on va jaser pis prendre une bière, c’est cool en Christ ! Savais tu ça toé, que mon église protège des pédophiles ? Si un de mes prêtres décide de sodomiser ton gars, ben mon église va le protéger. Bon un peu moins c’est temps ci par ce que y’a beaucoup de prêtre qui abusent de leur pouvoir, mais c’est encore possible de les protéger sans trop de conséquences. Oh, tu vois ta petite de 2 ans là-bas ? Ben imagine-toi quand elle aura neuf ans, elle pourra se faire violer à répétition pis quand elle tombera enceinte, et voudra se faire avorter, ben mon prêtre pourra excommunier elle, sa mère et toute l’équipe médicale. C’est fort hein ! Oh oh, tu vois le gars en blanc en Afrique ? Lui c’est mon représentant sur terre. Ecoute, il est en train de dire au monde que le condom, ça fait propager le sida ! c’est fort n’est ce pas ? Je le sais y’a du monde qui chiale mais c’est pas grave, les Africains vont continuer à pas en mettre de condom ! Heille, question quiz pour toi. Sais-tu combien de femme et d’hommes sont morts pendant les 200 ans de l’inquisition ? Tu sais pas c’est quoi l’inquisition ?!?! Bon , ben c’est pas grave, dit un chiffre. Pas pantoute ! Près de 1 000 000 de personnes ! c’est fort en maudit ! Oh une autre, sais tu à combien de morts sont attribués à Satan dans la bible ? Ben moins que ça… 6 ! Sais-tu combien sont attribué à dieu dans la même bible ? Plus de 200 000 !!! Who’s you daddy, hein ? WHO’S YOUR DADDY NOW BABY!!” As-tu lu Harry Potter? Non? Good sinon tu serais aller en enfer!! HAHAHAHA. Ben non c’est une joke, une vraie farce.
En fait mon vieux, tout ça c’est une farce vraiment platte. J’ai jamais voulu que tu te plantes en moto et que tu laisse ta famille. J’ai jamais voulu qu’on tue en mon nom. Pourquoi ? J’ai passé ma vie a dire : Aimez-vous les uns les autres. Veux tu ben me dire, crisse, quecé qu’y ont pas pas compris ? Tu peux les lires les Harry Potter, c’est vraiment bon, y’a des belles valeurs la dedans. Là je te laisse aller mon vieux, ça se termine ici. Y’a rien après, rien. C’est de ton vivant qu’il faut que tu fasses ton bonheur et je suis content pour toi parce que t’en a profité au maximum. Y’a encore trop de monde qui prenne pas le temps de vivre. Y sont toujours en train de traîner leur passé et de se stresser à savoir ou ils seront dans 5 ans ! Pffff La plupart des gens ne savent même pas ou ils sont et ce qu’ils font ! Sais-tu pourquoi je disais : « laissez venir à moi les petits enfants ? » Parce que les enfants ne s’encombrent pas de taux d’intérêts, de crédit, de ligne rouge qui divise les pays et toutes ces idioties. Les enfants jouent. Ils sont « groundé » dans le moment présent. C’est ce que je souhaite que t’aies transmis à tes 2 enfants: D’être « groundé » et de vivre pleinement leur vie. Parce que tu viens de t’en rendre compte toi aussi.. il n’y a pas de deuxième chance.

jeudi, avril 09, 2009

It was 39 years ago today

Pause de la semaine sainte

Le 10 avril marque la fin officielle des Beatles. C’est en effet le 10 avril 1970 que Paul McCartney, qui en a plein son casque d’avoir les mains liées face à un groupe qui n’existe officiellement que sur papier depuis près d’un an, annonce officiellement la séparation du groupe. C’est lors du lancement de son album solo qu’il fait parvenir aux médias un formulaire ou il pose et répond lui-même aux questions relatives au lancement. Il hésitera, avant de faire parvenir la lettre aux médias, sur une question qu’il sait inévitable : Prévoyez-vous enregistrer de nouveau avec les Beatles ? Réponse : non. C’est ainsi que la planète entière apprit la séparation du plus grand groupe pop de tous les temps.

Ceci eu comme effet de mettre Lennon en beau fusil contre McCartney. Lennon, qui avait crée le groupe, croyait qu’il en revenait à lui de le dissoudre. Car Lennon, lui, avait quitté le groupe en 69 et avait fortement été encouragé par son gérant Alan Klein de ne pas ébruiter l’affaire. Laissons l’entité « Beatles » continuer à vivre pour encore quelques temps avait dit Klein. Lennon n’y voyait pas d’objection. Cela lui permettait de faire ce qu’il voulait tout en laissant entrer l’argent généré par l’entité Beatles. Ce qui eu comme effet que Paul, le plus productif des Beatles, voyait ses projets repoussés au nom des Beatles. Un groupe qu’il savait n’existait plus, mais qui lui mettait maintenant des bâtons dans les roues. Au bout de presqu'un an, McCartney en eu assez. Il fit donc parvenir une copie de son album « McCartney » aux médias avec une simple lettre ou on apprenait la fin des Beatles. C’est arrivé le 10 avril 1970, il y a 39 ans aujourd’hui.

Les 4 photos suivantes n’ont jamais été publiées. Elle ont été prises au Forum de Montréal en 1964. J’ai eu la chance de mettre la main sur les négatifs il y a une vingtaine d’année et j’en ai tiré 4 copies que je garde précieusement.







mercredi, avril 08, 2009

Semaine Sainte, (2ième partie)



Si vous n'avez pas lu Semaine Sainte, (1ère partie), commencez par là ;o)

Le secondaire, comme pour plusieurs, a été une période extraordinaire dans ma vie. Nouveaux amis, les filles, la musique et de nouveaux horizons. En premier et deuxième secondaire nous n’avions pas le choix. On devait suivre les cours de « religion » qui, en fait n’étaient pas des cours sur les religions mais sur la religion catholique, point. Comme je le disais dans la partie 1 de « la semaine sainte », je commençais à peine à sortir de la poigne du catholicisme. Je posais beaucoup de questions en classe et trop souvent je me faisais répondre : « Parce que c’est de même ». Pour un jeune de mon age, « de même » c’est pas assez. Je me souvenais d’un sketch de Pierre Légaré (ou était-ce Labelle ?) ou il disait : « Dans la bible on nous rapporte les paroles de Jésus, seul dans le jardin des oliviers, juste avant sa capture. Si y’était tout seul, comment ça se fait qu’on sait ce qu’il disait ? » Mon prof non plus ne savait pas trop non plus comment on avait pu rapporter les paroles de Jésus mais, que voulez-vous, « c’est de même ! »

Vient ensuite le secondaire 3, 4 et 5 ou les cours de religions ne sont plus obligatoires mais ou on nous laisse le choix entre Morale et Religion. Ecœuré de ne plus avoir de réponses à mes questions, j’optais pour morale. Poche, mais poche les cours de morale ! Mais c’était encore mieux que la folle qui enseignait la religion et qui refusait les élèves qui portaient des t-shirts de Ozzy, Black Sabbath, Iron Maiden et compagnie. Mes chums de l’époque avait trouvé le moyen idéal de ne pas assister à leur cours de religion sans se faire taper sur les doigts par la direction. Ils s’étaient pratiquement tous trouvé des t-shirts métal pour chaque jour de la semaine !

J’ai quand même eu une faiblesse en 1984 lors de la venue du Pape au stade olympique avec Celine Dion en première partie. Ma mère avait eu des billets et, ne pouvant y assister, elle me fit sentir coupable de ne pas vouloir y aller à sa place (les mères sont bonnes pour ça) J’y suis donc allé avec mon ami Marc. C’était excitant mais épeurant en même temps. Excitant, parce que c’était la deuxième fois ou j’allais voir quelqu’un de mondialement connu. La première fois c’était The Police au stade en 83, mais j’avais de moins bonne place…et ça sentait le pot ! Pour JP2, ça sentait pas le pot, mais à voir certains, on aurait pu croire qu’ils étaient complètement défoncés. C’est ça que j’ai trouvé épeurant. Des gens complètement disjonctés, pratiquement en transe qui criait le nom de JP2 et de Jésus. Vous me direz que j’étais pas mieux un an auparavant à crier : « THE POLICE ! THE POLICE ! » Mais après le show, ma vie n’était pas dirigée par Sting est sa bande. J'ÉTAIS en controle! Ou plutot, mes parents avaient le controle, jusqu'à mes 18 ans... Les gens qui nous approché pendant le show de JP2 étaient complètement sous l’emprise de Jésus. Maudite bonne affaire qu’on ait pas porter nos t-shirts de Iron Maiden cette journée là !
Je ne regrette pas d’avoir assister à la venue du Pape. J’ai quand même eu l’impression d’assister à un événement historique (quoique The Police était assez historique aussi !) et en plus, en première partie, j’ai eu droit à un avant goût de la Celine Dion mania avant son temps. Ce qui fait que quand la Dion Mania a prit son envol. Je n’étais déjà pu capable ! (Quoiqu’en première partie de The Police, j’ai vu Peter Tosh, Stevie Ray Vaugh et Talking Heads… c’est dure a battre, même pour la colombe !)

A la fin de mon secondaire, j’en étais venu à sérieusement remettre en question l’existence même de dieu.

Fin de la deuxième partie, ou Neil tombe pour la deuxième fois...

mardi, avril 07, 2009

Semaine Sainte, (1ière partie)

Dans le cadre de la semaine sainte et de Pâques, j'ai pondu quelques billets qui vous seront présentés en plusieurs parties jusqu'à lundi le 13. Ces billets sont mes réflections sur la religion et mes positions face aux différentes religions.
Pas de gants blancs. Ca vous fait rire? Tant mieux. Vous êtes d'accord? Tant mieux. Pas d'accord? Tant mieux aussi. Vous êtes choqué? Tant pis. Bon chocolat!

Easter, here again, A time for the blind to see. - Easter de Marillion

Superbe chanson du groupe Marillion et un solo de guitare tout a fait majestueux. Rien a voir avec mon billet mais je trouvais que ça faisait une belle introduction. Il y a aussi le « A time for the blind to see » que j’ai toujours aimé. Ca me rappel que beaucoup de gens croient aveuglement et ne remettent jamais en question les dogmes de la religion catholique. Ou tout autre religion ! Ce n’est probablement pas ce que Helmer et Hogarth avaient en tête en écrivant les paroles de la chanson, mais c’est immanquablement ça qui me revient à l’esprit quand je l’entends. Et une fois que j’arrive au solo de guitare, je n’y pense déjà plus !. Toujours est-il qu’il fut un temps ou j’étais aveuglé par le catholicisme et il est venu un temps dans ma vie ou j’ai fini par « voir » et, ce jour là, la religion a quitté ma vie.

J’ai fait mon entré dans la religion catholique comme plusieurs de ma génération et celle d’avant moi et celle d’avant avant et ainsi de suite. C’est à dire, sans qu’on me demande mon avis. Comment aurais-je donné mon avis anyway ? Je n’avais que 20 jours ! C’est sûrement pour cette raison qu’on me baptisa à cet age. Le curé était certain que je ne m’y opposerais pas et que je ne poserais pas trop de question. Ratoureux le curé n'est-ce pas?

J’ai aussi eu la « chance » d’être dans les derniers à avoir eu des religieuses comme professeurs au primaire dans une école publique. Jésus Marie Joseph… On me l’a enfoncé encore plus dans le crane le catholicisme! La première religieuse qui m’a enseigné était sœur Julienne. Elle enseignait l’anglais en deuxième année. (ben oui! l'anglais en 2ieme année!) C’est aussi elle qui nous préparait lentement vers la première communion.

Je n’ai pas beaucoup de souvenirs de ma première communion. En fait, je n’en ai que deux. Le premier, est une salle pleine de petits enfants en robe blanche assis sur des chaises inconfortables, avec enplein milieu Neil Obstat et Anthony Kavanagh qui passent leur temps à faire des commentaires sur le discours du prêtre. On était pas des pèteux de broue et des petits frais qui se sacraient de tout. mais plutôt deux ti-culs très nerveux qui tentaient de se calmer du mieux qu’ils pouvaient en faisant ce qu’ils faisaient le mieux : dire des niaiseries. Kavanagh a continué à le faire avec le succès qu’on connaît. Ca le fait rire encore quand je lui en reparle. Mon deuxième souvenir ? Il me manquait une dent en avant….

Sœur Julienne parlait rarement de religion en dehors de la préparation à la communion.Le bourrage de crane vint en 4ieme année avec sœur Fernande. Aujourd’hui, si mon fils avait à passer par le même chemin que moi, je lui ferais changer de classe. La sainte vierge, le pape, le bon dieu et Jésus étaient tous très présents dans la classe et dans ma vie. Je m’étais même fait un autel dans ma chambre ou se trouvaient un cierge, un chapelet, un missel, des photos de Jean Paul 1 et 2 (ben oui, je suis assez vieux pour avoir connu JP 1). Bref, j’y croyais sans me poser des questions. Mon frère, plus vieux de 5 ans et au-dessus de ces inepties, prit un malin plaisir à me torturer mentalement. Il me disait : « Neil, si tu fais pas ce que je te dis, tu vas aller en enfer ! » Bien entendu, je faisais ses 4 volontés. A partir de ce moment, et pendant les 2-3 années qui ont suivi, j’étais terrorisé par tout ce que je pouvais faire et qui pouvait mettre dieu en colère… Quel calvaire !

Sœur Fernande, beaucoup plus que mon frère, a contribué à inclure la peur de dieu dans ma vie. Pourtant je suis incapable de lui en vouloir. Elle était très gentille avec moi et un excellent prof. J’ai cherché à la revoir il y’a 3-4 ans et j’ai appris qu’elle était décédée depuis quelques années déjà. J’aurais voulu lui dire que malgré mon athéisme, je lui devais beaucoup sur le plan académique.

Vient ensuite la confirmation en 5ieme année. A quoi ça sert la confirmation? Aucune osti d’idée. Tout ce qui me reste est un cahier de préparation dans lequel j’avais écrit : « J’ai hâte d’entrer dans la famille de dieu ! » J’ai relu ça dernièrement à l’aube de mes 40 ans et ma tête a fait un tour complet sur son axe, j’ai vomi de la purée partout sur mon lit, je me suis mis à lancer des obscénités et parlé à l’envers et en latin.. rien de moins. Bon, j’exagère un peu mais je n’ai pas de souvenirs de ma confirmation.

Je me souviens aussi que pendant tout mon primaire, à chaque année, Camille le missionnaire venait nous parler du Pérou, du Tchad, du lac Titicaca (on trouvait ben drôle le nom de ce lac là ! Titicaca…) et de plein d’endroits pauvres qu’il avait visités. A chaque fois l’effet était le même : Il faut que je demande à papa et maman de donner des sous pour ces gens là. Tout le monde aimait Camille. Doux, gentil, drôle, on capotait tous quand il arrivait à l’école. J’ai changé un peu d’avis en le revoyant en secondaire 3 ou il célébrait la messe dans l’auditorium de l’école durant le carnaval annuel. Réalisant que les jeunes présents n’en avaient rien à foutre de la messe, il en profita pour sauter une coche assez sévère sur l’autel et nous faire la morale, nous les jeunes sans valeurs. Je ne reconnaissais plus le sympathique Camille que j’avais connu avec son lac Titicaca. Je suis resté surpris sur le coup, sans trop comprendre pourquoi il capotait et je remis mes écouteurs de walkman sur mes oreilles.

Mais le coup de grâce se passa quelques semaines plus tard quand je sonnai à la porte de mon ami Patrick. Le père de Patrick était… spécial. Il m’arrivait parfois de le croiser chez lui et il portait un string léopard… et rien d’autre! Nous étions en 1983-84 et déjà le léopard n’était plus à la mode ! Mais quelle ne fut pas ma surprise donc, de sonner à la porte de Patrick, et de me faire répondre par son père en string (à ce stade, j’étais habitué) et de voir Camille en haut des marches. On savait tous que le père de Patrick était homosexuel et je me souviens très bien du malaise sur le visage de Camille. Et ça n’avait rien a voir avec le string léopard du père de Pat ! Il voyait très bien dans nos regards de jeunes ados qu’on venait faire 1+1. A ce moment, le souvenir de la messe et le pètage de coche me revenait à l’esprit et les leçons de morale de Camille durant la messe me semblait tout à coup très hypocrites. Sans parler du lac Titicaca, qui, tout a coup, avait fait place à plein de jeux de mots possibles et vulgaires avec toutes les images qui viennent avec !

Je me souviens aussi de ma 6ieme année avec mes excellents profs Jean-Roch et Roland. Je me souviens surtout que Roland était chargé de la portion catéchisme et que lors des cours de catéchèse, son ton était neutre et il n’insistait pas plus qu’il faut. Il n’avait pas le même dynamisme que dans les autres matières et ça, je m’en rendais bien compte. C’est aussi dans cette classe que je fut introduit à l’islam.

Jusqu'à ce moment, dans ma petite tête d'enfant, tout le monde était catholique. Je ne savais pas ce qu’était la religion juive et l’islam. Aucune notion what so ever ! Mais dans notre classe nous avions une jeune africaine, Aminetou. Et lors des cours de catéchèse, Aminatou quittait la classe. Au début, on ne savait pas trop pourquoi et Roland nous expliqua qu’elle et sa famille pratiquait une autre religion, l’islam. Une autre religion ?! Comment est-ce possible ? Dieu est le maître de tout, créa l’univers, l’homme la femme et surtout, Jésus ! Jésus, mon ami, monsauveur !!! Il y avait donc des gens qui ne croyaient pas à la même chose que moi…

Et voilà. Ce que la religion catholique redoutait le plus pour ses fidèles venait de se produire en moi: Je me suis mis à me poser des questions sur le fondement de ma propre religion. A partir de ce moment, il n’y aura plus de retour possible. Le mouton égaré que j’étais ne désirais plus revenir vers son berger.

Fin de la première partie, ou Neil tombe pour la première fois...

lundi, avril 06, 2009

Metal pour les nuls

J'aime bien les chroniques de Nicolas Racine sur le metal. J'ai donc décidé de m'y mettre aussi. J'ai lu beaucoup sur le sujet, j'ai écouté les propositions de Nicolas, j'ai passé des heures a écouter tout ce qui se fait comme métal. Du sombre death metal norvégien au speed metal en passant par la shop de métal du boulevard industriel de St-Constant, j'ai tout entendu. Mais rien ne peut résumer le metal mieux que ce clip de 3 minutes. Tout y est. Pour toi Nicolas...

dimanche, avril 05, 2009

En préparation de la Pâques

C'est de nouveau ce temps de l'année ou un lapin géant vient déposer des oeufs en chocolat sur votre terrain. Un vrai miracle... Ca vous semble idiot? Ok, Alors pourquoi pas l'histoire suivante : C'est de nouveau ce temps de l'année ou on nous raconte l'histoire d'un homme qui est mort crucifié sur une croix et 3 jours plus tard revient à la vie mais juste ses chums en sont témoins et monte au ciel. Wow, ca vous semble plus crédible ainsi? Moi je vais manger mon oeuf en chocolat...
Afin de souligné ce grand évènement, pour la Pâques, j'ai décidé de vous resortir de mes archives mes affiches "Le Secret" sur christianisme et ses variantes. Amen.














jeudi, avril 02, 2009