samedi, août 29, 2009

Prendre un petit coup c'est... payant!?


Peut être avez-vous recu ce e-mail? Sinon le voici. C'est en effet, assez drôle.

Si vous aviez acheté pour 1000$ d'actions de Nortel il y a un an, aujourd'hui, ça vaudrait $49.00
Si vous aviez acheté pour 1000$ d'actions de Norbourg il y a un an, aujourd'hui, ça vaudrait $00.00

Avec Enron, vous auriez $16,50 de rendement pour un montant initial de $1000.00

Avec WorldCom, vous auriez moins de $5.00 comme rendement.

Et si vous aviez acheté $1000 de Delta Airline, il vous resterait $49.00

Mais si vous aviez acheté pour $1000.00 de bière et de vin l'an dernier, que vous aviez bu toutes ces bouteilles et que vous aviez retourné les cannettes et bouteilles pour le fond de récupération, vous auriez obtenu $214.
En se basant sur ces données, le meilleur investissement est de prendre un coup solide, de recycler et d'avoir du fun!

jeudi, août 27, 2009

Crise

Ne prétendons pas que les choses changent si nous faisons toujours la même chose.

La crise est la meilleure bénédiction qui peut arriver aux personnes et aux pays puisqu’elle amène le progrès. La créativité naît de l’angoisse comme le jour de la nuit. C’est dans la crise que naît l’inventivité, la créativité. C’est dans la crise que se produisent les découvertes et se développent les grandes stratégies. Celui qui surpasse la crise se surpasse lui-même sans être surpassé.

Celui qui attribue à la crise les échecs et les pénuries, fait violence à ses propres talents et respecte d’avantage les problèmes que les solutions. La vraie crise, est celle de l’incompétence. L’inconvénient pour les personnes et les pays est la paresse pour en effet trouver les sorties et les solutions. Sans crise il n’y a pas de défis; sans défis la vie n’est que routine, elle n’est qu’une lente agonie. Sans crise il n’y a pas de mérite. C’est en crise que fleurie le meilleur de chacun de nous, puisque sans crise tous les vents sont caresses. Parler de crise c’est la promouvoir et la taire, c’est exalter le conformisme. Au lieu de ceci, travaillons dur. Finissons-en enfin avec la seule crise qui nous menace; celle de ne pas vouloir lutter pour la vaincre.

Albert Einstein

mercredi, août 26, 2009

Bravo Claude Robinson

Oui bravo Claude!

J'ai croisé Robinson il y a quelques années sur la terrasse du Alexandre en ville. Le pauvre gars semblait sur le cul et il devait surement l'être. Je me disais j'espere que les procédures ne vont pas s'éterniser. Avec le systeme judiciaire que l'on a, il est souvent facile d'éterniser les procédures, ce qui a pour effet que des gens comme Robinson finissent par craquer.
Les procédures ont été tres longues mais Claude Robinson a tenu le coup. Encore une fois Bravo Claude!

vendredi, août 21, 2009

C'est au poil

Me semble que ca fait un boutte que je suis un peu trop sérieux? Je ne me reconnais plus! J'ai besoin d'aide.. Vite! Trouvez-moi le Doc Mailloux!

mardi, août 18, 2009

Le mur rouge


Expérience à faire à la maison.
1ère étape
Prenez un mur d’environ 30 pieds de hauteur et d’une longueur 500 pieds ou 600. Peignez le mur bleu. Bleu ciel, bleu marin, bleu pale, etc c’est comme vous voulez. Ensuite, quelque part sur votre mur, peigné un carré rouge de 4 pieds par 4 pieds.
2ième étape
Trouvez-vous une caméra et pointez celle-ci vers le carré rouge. Zoomez jusqu’à ce que votre écran soit rempli par le rouge.
3ième étape
Cherchez-vous quelques volontaires qui ignorent l’existence de votre mur. Placez les confortablement dans une salle devant un moniteur télé qui retransmet l’image de votre carré rouge qui se trouve sur votre mur bleu
4ième et dernière étape
Placez à la disposition de vos volontaires, un crayon et une feuille de papier pour chacun et demandez-leur d’inscrire sur le papier la réponse à la question suivant : De quelle couleur est le mur que vous voyez à l’écran ?

Effectivement ils vont vous répondrent : Rouge. Mais vous, vous savez que le mur est bleu à l’exception d’un minuscule carré rouge. Et pourtant, vos volontaires vous diront que le mur est rouge et ils auraient raison… de leur point de vue, puisque c’est l’unique point de vue que vous leur offrez.
Un mur bleu de 30 pieds de haut par 500 pieds de large est maintenant devenu rouge à cause d’un petit carré rouge insignifiant.

C’est cette même allégorie que nous retrouvons avec les médias. Que ce soit la TV, la radio, les journaux et même le web. Notre définition et représentation de notre monde actuel sont entierement conçus par ce que nous retrouvons dans les médias. Certains vous diront qu’avec le nombre de postes illimités maintenant disponibles à la Télé, le mur bleu est recouvert de milliers de carrés rouges. Mais c’est faux. Tout se retrouve dans le même carré rouge.

Bref, notre monde, c’est plus qu’un carré rouge. Faut se donner la peine de voir au-delà du cadre et de constater par nous même, et de réaliser qu’il y a des choses incroyablement belles et inspirantes qui se font de part le monde. Ce n’est pas que les médias nous en empêchent, c’est plutôt que l’intérêt général n’y est tout simplement pas car trop absorbé par le rouge…

mardi, août 11, 2009

You’ve got another thing comin’ - Judas Priest


Dans les années 80, aux USA, deux jeunes sont retrouvés morts. Un pacte de suicide. Les parents ne comprennent pas et décident de jeter le blâme sur… Judas Priests. Groupe heavy métal qui nous a donnés des maudites bonnes tounes comme : Breaking The law, Living after Mignight et le jouissif You’ve got another thing coming. Les parents ont traîné le groupe en justice, sans succès. Le cirque s’est répété avec Ozzy et d’autres Métaleux de l’époque, sans succès. A chaque fois, les groupes ont gagné. Même Marylyn Manson a été accusé de la tragédie de Colombine.

Ca démontre quoi au juste ? Ca démontre que les parents, la famille et l’entourage sont plus rapides à pointer les autres du doigt que d’admettre qu’ils ont peut être une part à jouer dans ces terribles drames.

Freddy Villanueva ? C’est vrai, il n’était pas un fan de Judas Priest. Mais tout son entourage n’a fait qu’accuser les policiers qui ne faisaient que leur devoir. Le tout a très mal tourné…
Pendant qu’on lance des pierres aux forces de l’ordre, ca nous permet d’oublier qui sont les vrais responsables. La pauvreté ? Ce n’est pas une excuse. Ici je suis obligé de rendre à Martineau ce qui est à Martineau. Les responsables de la mort du jeune Freddy sont son propre frère et ses imbéciles de chums.

Peut être que ces jeunes auraient du écouter du Judas Priest en fin de compte. Comme ca, ils auraient comprit que quand tu décides de t’en prendre à des policiers armés… You’ve got another thing comin’

lundi, août 03, 2009

les mots me manquent encore....


Aujourd'hui, j'ai accompagné Maman-Joker en vélo de Brossard à Boucherville. Belle journée qui nous a permis d’ajouter 50KM sur nos odomètres. Le long de la 132 coté nord, en arrivant au pont-tunnel L.H Lafontaine, on doit prendre une passerelle qui enjambe la 132 pour aller à sur le coté sud. N’ayant pas d’ascenseur, on doit monter les marches avec nos vélos dans les bras. On roule sur la passerelle jusqu’à l’autre coté et on descend avec, encore une fois, nos vélos dans les bras.
J’ai immortalisé cet instant sur la photo que vous voyez ici. C’est Mama-Joker tout sourire. Le moment et le cliché n’ont rien d’extraordinaires. C’est une maman qui pose du haut d’une passerelle avec son vélo. Je n’ai pas pris cette photo pour garder un souvenir de ma mère…

J’attire votre attention sur le monsieur derrière elle. La photo est un peu floue mais on peut distinguer sur les épaules du type au casque, un petit bambin. Le bonhomme en question a non seulement descendu son vélo dans ses bras avec la petite sur ses épaules, mais je l’ai vu aussi rouler sur la passerelle avec la petite sur ses épaules !

Les mots me manquent…….